Vous êtes ici

À la ligne : feuillets d'usine - Joseph Ponthus

À la ligne : feuillets d'usine

Ponthus, Joseph 1978 - ...
La Table ronde

C'est l'histoire d'un ouvrier intérimaire embauché dans les conserveries

...
Voir la fiche complète

C'est l'histoire d'un ouvrier intérimaire embauché dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons.

Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, ainsi que la souffrance du corps. Il a étudié la littérature, il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d'Apollinaire et les chansons de Trenet. C'est sa victoire provisoire contre la douleur et en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l'odeur de la mer.

Joseph Ponthus nous offre un récit autobiographique sans point ni virgule, juste des mots les uns après les autres pour consigner ses pensées, les ordonner, rendre compte de sa réalité, et ne pas sombrer. Jour après jour, à la chaîne.

Certains ayant vécu une expérience de mort imminente assurent avoir traversé un long tunnel inondé de lumière blanche Je peux assurer que le purgatoire est juste avant le tunnel de cuisson d'une ligne de bulots

L’auteur interroge notre part de machine, jusqu’où peut-on supporter l’aliénation ? Cette sensation de souffrance jour après jour avec son lot de corps maltraités, de précarité et d’horaires délirants. Par la magie d'une écriture tour à tour coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.

Jouant sur les mots, la répétition et le rythme, ce récit est un chant dédié aux prolétaires de tous les pays, aux illettrés et aux sans dents. C’est un texte original et vivifiant à lire absolument.

F.G.

Livre
Roman